Pourquoi faire participer les enfants aux tâches ménagères dès le plus jeune âge et comment faire pour qu’ils aiment ça… pour que nous aimions tous ça :)

On trouve énormément de ressources sur le net qui nous expliquent qu’il y a de très nombreux bénéfices à faire participer les enfants aux tâches ménagères dès leur plus jeune âge: cela participe à les autonomiser, à leur donner confiance en eux, leur donne le sens des responsabilités, développe leur motricité, etc.

Mais dans les faits, ce n’est pas toujours évident de faire participer les enfants aux tâches ménagères, surtout quand les tâches sont pénibles et qu’ils aimeraient faire tout autre chose.

Dans notre famille, mes 2 filles, âgées de 9 et 4 ans, participent aux tâches ménagères depuis qu’elles savent tenir sur leurs jambes, al hamduliLLah, avec des tâches adaptées à leur âge ( vaisselle, linge, rangement de leur chambre et du séjour, nettoyage des sols, préparation des repas, etc.)

Vu qu’elles font ça depuis toutes petites, elles trouvent ça normal.
Elles peuvent rechigner, comme pour tout le reste. Et c’est normal. Moi-même, en tant qu’adulte consciente de mes responsabilités, il m’arrive de ne pas avoir envie de ranger et nettoyer.
Mais mes filles ne vont pas me dire que c’est injuste ou bizarre de les faire participer aux tâches ménagères, comme on peut entendre certains enfants s’en plaindre.

Ma grande de 9 ans, qui vient de lire ce texte pour validation, me dit de rajouter: ” sa sœur et elle trouvent ça amusant, et elle, personnellement, elle trouve ça cool de participer aux tâches ménagères” Ma sha Allah

J’en tire comme enseignement qu’il faut habituer les enfants aux tâches ménagères le plus tôt possible, comme pour tout, en réalité.

**********

( Je reprends ma réflexion quelque heures plus tard)

Je réfléchissais à ce qui faisait plaisir à mes filles dans le fait de faire le ménage… et la réponse, c’est…. parce qu’on le fait toutes ensemble.

C’est vrai, elles aiment bien ça! Et nous pouvons passer des moments agréables à faire le ménage toutes ensemble. Et on y trouve une certaine satisfaction.
En ce moment, elles me réclament de nettoyer les murs de la cuisine ( elles n’ont encore jamais fait ça) pour que la maison soit toute propre pour Ramadhan, dixit la plus jeune, masha Allah… Mais j’avoue ne pas avoir encore trouvé le courage… bientôt in sha Allah. Je sais que je peux compter sur elles cette fois-ci 🙂

Revenons-en a ma réflexion. Pourquoi mes filles aiment faire le ménage et comment ma fille de 9 ans peut dire qu’elle trouve ça cool? (moi-même je trouve ça tellement… waw… al hamduliLlah 🙂

Bien que je travaille chez moi pour être disponible au maximum pour elles, il y a des journées où elles ne me voient pas assez à leur goût et elles apprécient chaque moment passées ensemble. al hamduliLlah

Nous avions discuté des façons pour que je libère du temps pour elles… et la solution c’était qu’elles m’aident à faire plus de choses encore à la maison, y compris les tâches les plus pénibles…
Ces tâches là, je me les réservais jusqu’alors. Mais, je me suis rendue compte qu’elles pouvaient les réaliser aussi, dès lors que nous étions ensemble: pour m’assurer qu’elles ne se font pas mal et qu’elles sont en sécurité ( comme pour le lavage des fenêtres), les aider quand elles n’y arrivent pas, et nous encourager les unes les autres… discuter et être ensemble, tout simplement!

Du coup, quand nous accomplissons les tâches ménagères ensemble, même quand ce sont des choses assez pénibles, comme lessiver les grands tapis par exemple ou encore nettoyer les placards de la cuisine et le gros électroménager, le fait que nous le fassions toutes ensemble, en discutant, en jouant, en nous encourageant, ça permet de rendre la tâche plus facile et plus agréable… et surtout, on finit 3 fois plus vite 🙂

Tous ensemble, c’est bien plus facile, plus agréable, plus amusant… pour tous!

L’un des autres avantages de faire le ménage ensemble et même les tâches lourdes, c’est que les enfants se rendent compte de la pénibilité de la tâche et font par la suite attention à ne pas salir ou abîmer.
Depuis que ma petite dernière de 4 ans a participé au lessivage du tapis du séjour, elle comprend pourquoi je lui demande de manger à table et non pas sur le tapis. Elle reprend même les autres membres de la famille s’ils mangent ailleurs qu’à table, al hamduliLlah.
Auparavant, elle dessinait sur les murs, les portes, le carrelage, les rideaux, partout. Depuis qu’elle nettoie plus activement, même quand l’envie lui prend de dessiner sur les murs (ça arrive encore, mais beaucoup moins qu’avant), une fois sur 2, elle va d’elle-même nettoyer, sans que je lui demande. Tabarak Allah wa Masha Allah.

Pour en arriver là, il est évident qu’il ne faut pas être trop exigeante ou perfectionniste. Il ne faut bien évidemment pas gronder les enfants quand ce n’est pas fait comme nous le souhaitons.
Au contraire, apprenez à les encourager. Et pour les aider, le mieux, ce n’est pas de faire à leur place, non 😉 mais de décomposer les étapes d’une tâche ménagère.
Quand une tâche ménagère peut être décomposée, comme le rangement de la chambre par exemple, laissez le temps à votre enfant d’apprendre une étape à la fois.
Apprenez-lui à réaliser seul une seule de ces étapes pendant quelques jours, puis quand cette étape est acquise, alors seulement, vous lui donnerez à réaliser seul l’étape suivante.

Et même lorsque votre enfant a appris à réaliser seul toutes les étapes, continuez à décomposer et à faire avec lui.
Ranger la chambre par exemple, ça peut paraître très décourageant, si on le fait tout seul. Mais si votre enfant sait qu’il peut ranger les jouets, son frère ou sa sœur ramasser le linge sale et vous ranger les livres, il se sentira encouragé. Quand vous passez à la pièce suivante, vous pouvez interchanger les tâches ( et ainsi échapper aux sempiternelles: “pourquoi c’est moi qui fait toujours cette tâche là“)… Et ainsi, tout le monde a réellement participé et travaillé, et la maison est rangée plus rapidement et pourquoi pas… dans la joie.

Lorsque vous pensez que votre enfant ne peut pas réaliser une tâche seul, mais qu’il insiste pour le faire, faites-lui confiance.
Dites-lui d’abord ” Je félicite ton initiative, et je suis contente que tu veuilles le faire seul. Pour que tu sois sûr de faire au mieux, laisse moi d’abord bien t’expliquer comme je fais, ou comment on fait
Vous lui expliquez et ensuite, vous le laissez faire. Et laissez-le aller au bout de ses forces et capacités. Et ce n’est que lorsque votre enfant vous demandera de l’aide que vous intervenez.
Et surtout n’intervenez jamais en lui disant ” Tu vois, je te l’avais bien dit que tu n’y arriverais pas tout seul“.
Au contraire, encouragez votre enfant en lui disant ” C’est bien! Tu as voulu faire seul et tu as fait de ton mieux. Ce n’est pas comme tu aurais voulu, c’est vrai, mais tu as su persévérer, même si c’était difficile. La prochaine fois, in sha Allah, tu feras encore mieux, jusqu’à ce que tu y arrives vraiment seul“.

De plus en plus, on lit qui ne faut pas encourager les enfants en les félicitant car ils deviendraient accros aux félicitations et aux encouragements.

Vous-mêmes? Vous n’appréciez pas quand on vous encourage et qu’on vous félicite pour votre travail? Vous n’appréciez pas? Vous préférez quand on ignore votre travail et votre investissement?

Certains pensent également que les félicitations amènent à la médiocrité. Et c’est effectivement le cas quand on félicite à tout va, même quand le résultat est vraiment médiocre.
D’autres pensent que les félicitations et encouragements amènent les enfants à se comparer entre eux. Oui, c’est vrai! Quand on ne félicite que les bons résultats.

Pour éviter cela, gardez en tête que l’essentiel, dans l’encouragement, ce n’est pas de féliciter le résultat, mais d’encourager et de féliciter l’effort… quel que soit le résultat.

Votre enfant n’a pas nettoyé de façon impeccable, mais c’est donné du mal:
1- félicitez-le pour le mal qu’il s’est donné,
2- reconnaissez que ce n’est pas parfait afin qu’il sache qu’il peut compter sur vous pour l’aider à s’améliorer et qu’il peut vous faire confiance quand vous lui faites des compliments, que vos compliments sont fondés et
3-encouragez-le pour qu’il ait envie de faire mieux la prochaine fois.

C’est ainsi, bi idniLlah ta’ala, que vous allez donner envie à vos enfants de faire des efforts.
Car c’est bien à ça que nous appelle Allah SWT: à être dans l’effort… dans djihad an-nafs!

***************

Conclusion:

En réalisant les tâches ménagères, même les plus pénibles, avec nos enfants, dès leur plus jeune âge, et en les encourager à le faire, on fait d’une pierre plusieurs coups, al hamduliLlah, wa shukruliLlah:

– On y retrouve, bien évidemment, tous les avantages et bénéfices listés ailleurs sur le net: les enfants s’autonomisent, ont confiance en eux, etc ., mais pas seulement.
– On passe du temps avec nos enfants et on ressert les liens familiaux, l’air de rien,
– Les enfants associent la propreté et le rangement à des moments agréables. Du coup, ils aiment que la maison soit propre et rangée et réclament de nettoyer. Dans mon cas, et pour être parfaitement honnête, plus que je n’en avais le temps et le courage.
– Pouvoir partager avec nos enfant de plus en plus de moments de ce genre, cela nous encourage nous même à nettoyer et à ranger plus souvent et plus facilement, malgré le manque de temps et d’énergie… Et là aussi, dans mon cas, je me sens plus le courage de ranger et de nettoyer qu’auparavant. Je le vis moi-même moins comme une corvée. Et notre maison, bien que loin d’être aussi propre et rangée que je le souhaiterais, nous dit: Merci la famille 🙂
– En procédant ainsi, les enfants apprennent d’autres choses qu’on n’apprend pas à l’école, des valeurs essentielles dans notre belle religion: la propreté, l’ordre, l’amour des choses bien faites, se sentir responsable de ce qu’Allah SWT leur a offert comme biens matériels et en prendre soin plutôt que de les négliger et de les abîmer, l’entraide, la persévérance, djihad an-nafs…

Alors, si votre enfant rechigne à faire ses devoirs, encouragez-le à faire le ménage avec vous, non pas comme une punition, mais comme un moment de joie à passer ensemble, cela l’aidera à acquérir des qualités qui lui seront utiles à l’école.

Il faut garder à l’esprit que notre foyer est leur 1ère école

Je tiens à remercier Oumy Bienveillante, Meriam HK et mes 2 filles qui m’ont grandement inspirées dans la rédaction de cet article 🙂

Qu’Allah préserve nos enfants,
Que nos enfants apprennent à aimer ce qu’Allah SWT aime et
Qu’Allah SWT mette ss-Sourour ( la joie) , ar-Rahma wal Mahaba (l’Amour) dans nos foyers, amin 💞


Envie d’aller plus loin et de découvrir la méthode qui permet:

– aux parents d’assumer leur autorité de façon bienveillante, selon le modèle de notre bien aimé Prophète Muhammad SAAS et
-aux enfants de vouloir obéir

Vous en avez vraiment envie?


Alors entrez simplement votre adresse mail ci-dessous et recevez la 1ère vidéo de la formation “Parentalité Heureuse: Autorité Bienveillante et Obéissance”

Envie d’aller plus loin et de découvrir la méthode qui permet:

– aux parents d’assumer leur autorité de façon bienveillante, selon le modèle de notre bien aimé Prophète Muhammad SAAS et
-aux enfants de vouloir obéir

Vous en avez vraiment envie?


Alors entrez simplement votre adresse mail ci-dessous et recevez la 1ère vidéo de la formation “Parentalité Heureuse: Autorité Bienveillante et Obéissance”

Recevez gratuitement la 1ère vidéo de la formation 

– OU –

Se connecter avec Facebook


About The Author

Amina Benchakroune

Amina Benchakroune est maman de deux enfants. Auparavant juriste, chercheur en philosophie du droit et en sciences islamiques, elle est aujourd'hui auteur, conférencière et praticienne certifiée en psychothérapie et en coaching. Depuis 10 ans, elle accompagne avec beaucoup de bonheur et de gratitude des parents et des enfants en difficulté, mais également des adultes, jeunes et moins jeunes, pour des problèmes de confiance en soi, d'apprentissage, d’addiction et des états dépressifs. Ancrée dans la spiritualité musulmane, elle a conçue de nouvelles méthodes d'accompagnement et de développement personnel et spirituel, pour rester en accord total avec notre belle religion et accompagner chaque personne à cheminer plus aisément vers Allah SWT ( avec Sa permission) Pour en savoir plus sur Amina, visitez cette page: https://familleheureuse.fr/presentation-amina