Pourquoi, après avoir fait du coaching, je vais encore plus mal ?

– Je me suis fait accompagner par un(e) coach, un(e) thérapeute et je souffre encore plus qu’avant.
-J’ai suivi toutes les vidéos de coaching de telle sœur, de telle coach en confiance en soi, d’Anthony Robbins et de tous les pontes du développement personnel, j’applique leurs conseils. Non seulement je n’y arrive pas, mais parfois, quand il m’arrive de me sentir mieux quelques temps, après, c’est la dégringolade! Je tombe encore plus bas qu’avant et je souffre terriblement. J’ai l’impression d’être condamnée à souffrir!
– J’ai suivi une formation en PNL, en coaching, en développement personnel et ça va encore plus mal, je me sens encore plus bloquée et en souffrance qu’avant.
Pourquoi ????


Cette question, ce genre de propos, je les ai malheureusement entendu trop souvent.

Et je vais tenter, dans cet article, de répondre à ce grand « Pourquoi ?» que tant de personnes se posent

Et je vais commencer par être très claire et vous prier, vous supplier d’éradiquer définitivement une idée de votre esprit:
Non! Le problème ne vient pas de vous! Non! vous n’êtes pas condamné(e) à souffrir!
Et si vous avez entendu de la bouche de votre coach ou thérapeute que votre vécu est trop lourd pour que vous vous en libériez, ou encore que vous avez trop de résistances et que c’est un peu beaucoup à cause de ça (de vous quoi!) que vous n’avancez pas et que vous allez encore plus mal… c’est que cet accompagnant n’est tout simplement pas compétent pour vous aider….et qu’il est trop arrogant pour vous l’avouer et vous adresser à plus compétent que lui sur votre problématique!

Cela étant dit et clarifié, je souhaite à présent vous poser une question. Et je vais vous demander de prendre 30 secondes pour y répondre.

Selon vous, à quoi sert la douleur, physique notamment ?


Quand vous vous cassez la jambe ; que vous vous cognez l’orteil dans le pied d’un meuble ; quand vous avez la grippe ; à quoi peuvent bien servir ces douleurs que vous ressentez ?
Prenez quelques secondes pour réfléchir et répondre

Pour alimenter votre réflexion, demandez-vous comment l’être humain réagirait s’il ne ressentait aucune douleur après s’être cassé la jambe, cogné l’orteil, ou après avoir attrapé la grippe ?

Imaginez ce que ça donnerait.
Imaginez les conséquences sur le long terme…. Ca donnerait quoi ?



Voici ma réponse à la question « à quoi sert la douleur ? »:

La douleur sert à ce que vous vous arrêtiez, à ce que vous preniez le temps de reposer le membre qui s’est cogné, cassé, qui est malade ….. pour le soigner lorsqu’il y a maladie ou blessure.
La douleur est le signal du cerveau pour vous dire « Ohé, il se passe quelque chose qui mérite ton attention. Tu dois t’assurer qu’il n’y a rien de grave avant de reprendre le cours de ta vie et tu dois soigner ce qu’il y a à soigner ! »

Lorsqu’on ne se soigne pas, alors qu’il y a une blessure ou une maladie, et qu’on force, qu’est-ce qui se passe ?
C’est ça ! On empire notre état et on peut en arriver à un point de non-retour. Oui ! Tout à fait ! Un point de non-retour ! Dans une jambe cassée, l’os cassé finirait par déchirer les chaires. Cela entraînerait une infection, puis une gangrène obligeant à une amputation. Dans le cas d’une grippe qu’on ne soignerait pas par le repos ou d’autres remèdes parce qu’elle ne nous fait pas souffrir… l’issue peut en être la mort….

Effectivement, sans la douleur, une simple jambe cassée entraînerait une amputation, et une simple grippe entraînerait la mort.

 Sans la douleur, nous nous mettrions en danger constamment, nous nous auto-détruirions.

Il existe des personnes souffrant d’une maladie appelée « analgésie congénitale ».

Lisez cet article parlant d’un enfant de 5 enfant souffrant de cette « anomalie » génétique
https://www.gentside.com/maladie/a-5-ans-isaac-brown-est-un-petit-garcon-incapable-de-ressentir-la-douleur_art55881.html
Cet enfant pourrait se brûler gravement avec une poêle brûlante, il ne retirerait pas sa main. Il laisserait ses chaires carboniser et trouverait cela amusant.

Cet enfant est un signe d’Allah SWT pour nous tous.
Allah SWT ne nous dit-Il pas dans le Sublime Coran
« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur apparaisse clairement que ceci est la vérité. » Sourate Fussilat, verset 53
« Dans la création des cieux et de la terre, l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes là des signes pour les gens doués d’intelligence. » Sourate Al-Imran, verset 190


Soyons de ceux qui sont doués d’intelligence ( amin ya Rabb) et comprenons que la douleur est un grand bienfait d’une valeur inestimable, une véritable ni’ma d’Allah ‘aza wa jal

Et qui aurait l’idée de refuser, de rejeter un bienfait ? Les bienfaits, nous les acceptons, n‘est-ce pas !

Mais qui accepte la douleur ? Qui accepte de concevoir et de recevoir la douleur comme un cadeau du Divin SWT. Un cadeau, qui lorsqu’il est accepté, ouvert, on peut y lire, y entendre : « Tu dois t’arrêter, voir ce qui provoque cette douleur et… la soigner ».

Mais l’être humain, dans son immense injustice envers lui-même et dans son ingratitude envers Allah SWT, ne veut pas de la douleur, il la refuse et la combat. Du coup, il n’apprend pas à l’écouter et encore moins à l’utiliser à son avantage pour guérir.


Et cela est d’autant plus vrai lorsque la douleur est émotionnelle, quand c’est la psyché qui souffre.

Qu’est-ce qu’une dépression, si ce n’est une douleur émotionnelle ? Qu’est-ce qu’une phobie, une tendance à la colère et à la rage ? Qu’est-ce qu’avoir une image de soi négative, une tendance à s’isoler par peur du jugement des autres, une anxiété et un stress quotidiens? Ce sont des douleurs émotionnelles, des souffrances de la psyché.

Ce sont des douleurs et donc des…. BIENFAITS !

Elles sont là pour nous dire STOP ! Il y a quelque chose à regarder et à soigner en toi, un trauma à libérer, une blessure profonde, de rejet, d’abandon, de trahison (etc.) !


Mais au lieu de cela, avec le développement du coaching dans notre communauté, de plus en plus de personnes, lorsqu’elles vivent ces douleurs émotionnelles vont consulter qui ? Un coach ! Avec l’espoir d’aller mieux. Et le coach fait quoi ? Il leur vend l’idée qu’il faut se fixer des objectifs, de confiance en soi, d’efficacité, de performance et de développement personnel, etc…


Si vous avez une jambe cassée, est-ce que vous iriez consultez un coach sportif avec l’idée de vous fixer des objectifs de performance physique, comme préparer un marathon, par exemple ?

Ou alors vous iriez voir un thérapeute du corps (médecin ou kiné) pour soigner votre blessure ?

Et si, parce que vous ne savez absolument pas comment fonctionne le corps humain, vous décidiez malgré tout de consulter un coach sportif, avec votre jambe cassée et que le coach est suffisamment malhonnête ou mal formé ou idiot, pour vous accompagner tout de même à préparer votre marathon… Qu’est-ce qui va se passer, selon vous ?
Dans le mille !
En forçant sur un membre blessé, vous allez aggraver l’état de votre jambe jusqu’à atteindre un point de non-retour ! Et la douleur ne vous quittera plus, à moins que vous décidiez de … quitter votre jambe !



Si vous souffrez encore après avoir visionné des dizaines de vidéos de développement personnel, après avoir consulté un coach en développement personnel ou une thérapeute trop peu expérimenté ou trop peu formé, ou suivi des formations en coaching, qu’est-ce que cela veut dire selon vous ?

C’est juste votre cerveau, meskin, qui vous crie depuis si longtemps «  Ohé, Ecoute-moi! Il y a quelque chose à soigner ( un trauma, une blessure) avant de vouloir performer en étant plus confiant, plus organisé, plus séduisant, plus riche, plus mince, plus efficace, plus performant ! »
Et vous… vous ne l’acceptez pas ! Vous rejetez son message qu’est la douleur émotionnelle

Mais votre cerveau est une merveille d’Allah SWT, un trésor inestimable, il ne vous lâchera pas ! Fidèle au poste, il continuera à générer de la douleur, ce grand bienfait d’Allah SWT. Et la douleur ne fera qu’augmenter tant que forcerez sur votre psyché pour performer alors qu’elle a besoin d’attention et que vos blessures ont besoin de soins.

La douleur émotionnelle peut parfois se muer en maladie psychiatrique (schizophrénie, psychose, etc.) ou alors en douleur physique et provoquer des états inflammatoires généralisés, des scléroses en plaques, des fibromyalgies, des cancers… des points de non-retour !
Qu’Allah vous en préserve, amin.

Cet article, aura suffit, je l’espère à répondre à vos “Pourquoi?”, mais je vais tout de même résumer pour conclure :

Vous souffrez encore plus qu’auparavant, alors même que vous continuez à faire du développement personnel ou que vous consultez un coach ou même un thérapeute régulièrement, et c’est de pire en pire?
Je ne parle pas ici de se sentir mal après une à trois séances parce que le travail thérapeutique met à nu des blessures profondes. Je parle ici de se sentir encore plus mal après au moins quatre séances et voir son état empirer de séances en séances alors qu’on continue à être accompagné.

Si vous avez connu cela, si vous vivez cette situation en ce moment, c’est que c’est à l’exact opposé de ce dont vous avez besoin pour le moment!

C’est que la personne qui vous accompagne ne sait pas comment vous aider, et elle ne vous l’avoue pas!

Voir un coach ou un psy toutes les semaines ou tous les 15 jours pendant plus de 6 mois et continuer à souffrir, autant ou plus qu’avant, ce n’est pas acceptable!

Vous devez consulter un thérapeute compétent pour votre problématique!

Et quel est le meilleur des thérapeutes ?
Allah ‘aza wa jal !

Faites du dhikr et des dou’as en vous concentrant sur votre douleur (physique, émotionnelle ou psychique), en étant plongé dedans, en l’acceptant… j’insiste… en l’acceptant, et voyez ce qui se passe, les réponses que vous obtiendrez.

Vous pouvez faire du dhikr avec n’importe quel nom d’Allah : ar-Rahman, ar-Rahim, al Wajib, et « Allah » suffit. Des centaines de fois, en étant concentré sur votre douleur et dans l’acceptation de votre douleur.

Faites votre dhikr en étant dans un réel état de faqr, dans la conscience que vous dépendez totalement et complètement de Lui SWT et que vous avez besoin de Lui, de Son aide.

Prononcez Ses Noms Sublimes en étant dans l’acceptation de la douleur, de la peine, de la souffrance dans la recherche de Son soulagement, de Sa guérison.
Invoquez-Le : «  Ya Allah, Ya Rahim, Ya Shafi’, Ya ‘Adi, j’ai besoin de Toi . Je te remercie pour ce bienfait que je ressens aujourd’hui, qu’est cette douleur. Cela fait tellement d’années que j’ai été sourd à la douleur, dans le rejet de la douleur, que je ne connais pas son langage. Je ne sais pas comment entendre son message et je ne sais pas ce que j’ai à soigner et comment le soigner. Ya ‘Adi, Ya Sami’, (Celui qui guide et qui entend) aide moi à entendre son message et guide moi vers la solution  la meilleure pour moi »

 Cela peut suffire à identifier ce qui a besoin d’être soigné. Cela peut suffire à vous soigner.

Si cette solution ne vous suffit pas, si vous sentez que vous n’avez même pas la force pour cela ou que vous avez besoin d’être accompagné : BismiLlah! Envoyez-moi un message en cliquant ici et je vous accompagnerai avec autant de gratitude et de bonheur que je l’ai fait jusque-là avec les centaines de personnes qui m’ont honoré de leur confiance et de leur fraternité.

Qu’Allah nous aime et nous guérisse, Allahuma amin

About The Author

Amina Benchakroune

Amina Benchakroune est maman de deux enfants. Auparavant juriste, chercheur en philosophie du droit et en sciences islamiques, elle est aujourd'hui auteur, conférencière et praticienne certifiée en psychothérapie et en coaching. Depuis 10 ans, elle accompagne avec beaucoup de bonheur et de gratitude des parents et des enfants en difficulté, mais également des adultes, jeunes et moins jeunes, pour des problèmes de confiance en soi, d'apprentissage, d’addiction et des états dépressifs. Ancrée dans la spiritualité musulmane, elle a conçue de nouvelles méthodes d'accompagnement et de développement personnel et spirituel, pour rester en accord total avec notre belle religion et accompagner chaque personne à cheminer plus aisément vers Allah SWT ( avec Sa permission) Pour en savoir plus sur Amina, visitez cette page: https://familleheureuse.fr/presentation-amina